Sentiers d'interprétation des mines de fer



Aquitaine - 64 - Saint-Martin-d'Arrossa
Mines de fer de Larla
Sentiers d'interprétation

Valorisation du Patrimoine

 

 

 

2015


Les recherches archéologiques menées sur la montagne Larla au Pays Basque (64) ont permis de découvrir un site sidérurgique ancien d'un grand intérêt.

La zone minéralisée du massif consiste en plusieurs filons : un filon principal minéralisé en goethite et en sidérite, un remplissage bréchique encaissé dans des grès roses du Permo-Trias ; des filons secondaires, également minéralisés en sidérite et en gœthite, qui se développent plus en aval, dans des terrains paléozoïques (schistes et quartzites de l’Ordovicien).

L’exploitation des minéralisations de Larla s’inscrit dans la durée, les travaux extractifs s’y sont échelonnés sur plusieurs dizaines de siècles, depuis l’Âge du Fer jusqu’au XXe siècle.


Dans l'état actuel des connaissances, plusieurs kilomètres de mines antiques ont été recensés, parmi lesquelles la mine souterraine de Pikasari creusée au cours des premiers siècles de notre ère. Cinquante-six ateliers de métallurgie antiques sont reconnus sur les flancs du massif et l'on estime que plus de 2 000 tonnes de fer furent produites sur le site à la fin de l'Âge du Fer et à l'époque gallo-romaine.

 

Deux sentiers d’interprétation ont été aménagés pour découvrir les nombreux vestiges qui jalonnent les flancs de la montagne et qui témoignent du riche passé industriel du lieu : travaux miniers, ateliers métallurgiques anciens, entrées de galeries, voies de roulage, vestiges d’un dispositif pour le transport du minerai, usine minéralurgique…


Assitance à maitrise d'ouvrage sur fonds propre pour :

Commune de Saint-Martin-d'Arrossa

 

IKER
Archéologie  et Patrimoine

Pelosastrea

64 780 Saint-Martin-d'Arrossa

t. 05 59 37 93 56