Mine de cuivre et argent des Barrencs



Languedoc-Roussillon - 11 - Lastours

Mine des Barrencs
Mine protohistorique et antique des Barrencs

Fouille programmée

 

 

 

2009-2012


La mine de cuivre argentifère des Barrencs revêt un intérêt particulier tant par l'ampleur des travaux souterrains que par le potentiel archéologique tout à fait exceptionnel qu'elle recèle.

Les deux premières campagnes d'exploration, de topographie et de sondage menées en 2009 et 2010 se sont soldées par la découverte de plusieurs kilomètres de réseau souterrain ancien. Les galeries, puits et chantiers présentent un état de conservation remarquable. L'absence de reprise d'exploitation de la mine après l'Antiquité offre la possibilité de mener une étude complète des ouvrages et des méthodes mises en œuvre pour l'exploitation des filons cuprifères et argentifères.
Les résultats des premières investigations archéologiques révèlent déjà les grands traits de la dynamique d'exploitation du site : les prospections, l'abattage du minerai, le transport et la circulation à l'intérieur de la mine étaient savamment orchestrés.
Les différentes datations réalisées à l'interrieur de la mine (analyses 14C de charbons de bois) permettent de situer l'activité entre le début du IVe siècle et la fin du Ier siècle av. J.-C.



Programme de recherche en collaboration avec :
TRACES - UMR-CNRS 5608
Université Toulouse Jean Jaurès
31058 Toulouse cedex 9

 

Surface étudiée : 10 ha

 

IKER
Archéologie  et Patrimoine

Pelosastrea

64 780 Saint-Martin-d'Arrossa

t. 05 59 37 93 56